FAQ Piscines

FAQ Piscine

Entretien
Hivernage
Installation
Traitement de l'eau

 

ENTRETIEN

Comment et quand assurer l'entretien de ma piscine ?

  • Chaque jour : retirer les feuilles et couvrez la piscine lorsqu'elle n'est plus utilisée arpès une période
  • Chaque semaine : Vérification du niveau d'eau, vider régulièrement les paniers de skimmer et du préfiltre de pompe, ajouter un comprimé floculant dans chaque panier de skimmer; contrôler et mesurer le pH et analyser le désinfectant.
  • Chaque mois : Nettoyer les cartouches de filtration

Les débordements, comment y remédier ?

Effectuer des vidanges partielles avec une ompe de filtration ou d'une pompe auxiliaire. Nécessité d'une surveillance régulière.

Comment nettoyer mon bassin en cours de saison?

Manuellement avec un balai-aspirateur ou avec des appareils de nettoyages automatiques (à aspiration, à pression et les autonomes).

Comment mettre en route sa piscine ?

Période idéale pour une remise en route est dès le mois d'avril.

Pendant combien de temps ma filtration doit-elle fonctionner ?

De 10 à 14h/jour et programmée pendant la journée.
En demi-saison, une durée entre 6 et 8h/jour
En hiver, de 1 à 2h/jour et à partir de 6h00 du matin de préférence.

 

HIVERNAGE

Hivernage passif 

  • Diminution du niveau et traitement de l’eau

La masse liquide joue un rôle d’isolant thermique et assure la stabilité mécanique de bassin en contrant les pressions naturelles exercées par le sol.
Ajouter un produit d’hivernage, traitement à haut pouvoir rémanent, afin de limiter la prolifération des algues, jusqu’à sa remise en service (ce produit n’est pas un antigel !)
Le niveau d’eau doit être abaissé d’environ 10cm sous le niveau du skimmer. En cas de volet immergé, ces préconisations ne sont pas applicables. Il conviendra de suivre les conseils spécifiques qui vous seront fournis par l’installateur du volet.

  • Protection du circuit hydraulique

Les orifices de refoulement et de skimmer devront être bouchés et rendus étanches par la pose de bouchons (non fournis), ceci afin de permettre d’assécher les canalisations pour écarter les risques de cassure ou rupture liés au gel.

  • Protection du bassin

En cas de risque de gel, afin de soulager la pression exercée par la glace sur les parois, il est conseillé de mettre en place des flotteurs d’hivernage (au minimum dans la diagonale du bassin), afin de créer un volume compressible par la glace.

  • Traitement du filtre

Nettoyer, rincer et procéder à plusieurs contre-lavages pour éliminer les impuretés. Après lavage, mettre une solution détartrante pour dissoudre le calcaire, vidanger le filtre, ôter le bouchon d’écoulement et le couvercle et/ou la vanne, graisser les joints et laisser le filtre ouvert. La poignée de la vanne 6 voies devra être placée entre 2 positions, pour qu’elle reste légèrement soulevée.

  • Traitement de la pompe

La pompe est composée d’un moteur électrique sensible à l’humidité. Vidanger la pompe, nettoyer le pré-filtre, laisser le bouchon de vidange ouvert, graisser le joint.
Chaque fois que c’est possible, il est préférable de démonter la pompe et de la remiser au sec.

Hivernage actif

Cette solution consiste à protéger le bassin du gel sans arrêter complètement la filtration. Elle permet de conserver une qualité d’eau filtrée durant la saison d’hiver et de minimiser le traitement chimique et physique de l’eau, à l’occasion de la remise en service de la piscine.
Avant de procéder aux opérations d’hivernage, une correction du pH puis une désinfection rémanente combinée avec le produit d’hivernage est conseillée.
L’hivernage actif est conditionné par les critères suivants :

  • Résidence principale ou occupation permanente des lieux
  • Climat doux et tempéré, local technique hors gel
  • Surveillance continue du fonctionnement de la filtration durant l’hiver
  • Possibilité d’activer la filtration durant les heures propices au gel (période nocturne notamment)

L’installation d’un dispositif de mise hors gel permettant d’optimiser le temps de filtration en fonction de la t° de l’eau peut être un bon complément à la surveillance de l’utilisateur.
Un produit d’hivernage doit être mélangé à l’eau. Il est ensuite nécessaire de faire tourner la filtration quelques heures par jour (période nocturne conseillée).

  • Protection du bassin

En cas de risque de gel, afin de soulager la pression exercée par la glace sur les parois, il est conseillé de mettre en place des flotteurs d’hivernage (au minimum dans la diagonale du bassin), afin de créer un volume compressible par la glace.

  • Traitement du filtre

Utiliser un détartrant et un désinfectant puissant pour filtre à sable. Procéder à plusieurs contre-lavages pour éliminer les impuretés, et mettre la vanne 6 voies sur position Filtration. Pendant la période d’hiver, faire des lavages de filtre en fonction de son encrassement.

  • Traitement de la pompe

Nettoyer le panier du pré-filtre de la pompe et veiller à ce que celui-ci reste propre. Programmer le fonctionnement de la pompe 1 à 2h / jour aux heures les plus froides.

 

INSTALLATION 

Est-il possible d'utiliser l'eau d'un puit ou d'un forage pour remplir une piscine ?

  • Dans 9 cas sur 10, les eaux de puits et de forage présentent des caractéristiques physico-chimiques déséquilibrées. Ces facteurs vont augmenter les difficultés en matière de traitement d'eau, que ce traitement soit effectué par produits chlorés ou par électrolyse de sel.
  • La plupart des analyses montrent que ces eaux ne sont pas potables. 
  • Les teneurs en nitrates et phosphates de ces eaux les rendent extrêmement vulnérables aux contaminations par les algues et autres micro-organismes polluants en piscine. Même si les eaux du réseau ne sont pas toujours parfaites à ce sujet, elles sont au  moins surveillées en permanence par des techniciens compétents.
  • On note souvent la présence de métaux dans les eaux de forage, présents sous forme d'oxydes métalliques ou de métaux lourds polluants. Les risques de tâches sur les parois, quel qu'en soit le matériau, sont réels.
  • Si l'eau du forage n'est pas utilisée dans des applications domestiques, nous la déconseillons pour remplir la piscine. 
  • Le surcoût représenté par les heures de filtration supplémentaires, les produits neutralisant et de traitement nécessaires à l'obtention d'un résultat moyen et hypothétique rendent cette solution non économique et inadaptée à la piscine.
 

TRAITEMENT DE L'EAU

L'eau de ma piscine est troublée; que dois-je faire ?

  • Chlorination choc : chlore en poudre dilué dans un arrosoir (surtout ne le jetez pas directement dans l’eau, car il va décolorer le liner) et réparti sur la surface du bassin
  • Floculer et arrêter la filtration jusqu’au lendemain
  • Aspirer le fond
  • Nettoyer le sable du filtre
  • Surveiller et remonter / baisser le pH jusqu’à la norme

L'eau de ma piscine est blanche avec des précipitations calcaires; que dois-je faire ?

  • Chlorination choc
  • Anti-calcaire
  • Baisser le pH
  • Filtrer 24h
  • Le lendemain, floculer et arrêter la filtration jusqu’au lendemain
  • Aspirer le fond

L'eau de ma piscine est verte : les algues se fixent et les parois sont glissantes; que dois-je faire ?

  • Chlorination choc
  • Baisser le pH
  • Floculer et arrêter la filtration jusqu’au lendemain
  • Aspirer le fond
  • Anti-algues
  • Vérifier le pH et le taux de chlore